Microsoft promet que la Scorpio ne coûtera pas trop cher

Nous ne savons pas encore tout de la Xbox Scorpio, qui doit être présentée officiellement début juin à l’E3, mais Microsoft a déjà donné quelques informations techniques sur sa prochaine console. Depuis, une des principales inquiétudes concernant la console concerne son prix, que certains s’attendent à voir très élevé au vu de ses capacités. Mais Phil Spencer, responsable de la branche Xbox, promet que le prix sera « raisonnable ».

Avec son processeur 8 coeurs à 2,3 GHz et ses 12 Go de mémoire vive, la Scorpio se veut comme la console la plus puissante du marché, mais pourrait bien aussi être la plus chère. À ce sujet, Phil Spencer cherche à rassurer, lors d’une interview donnée au Guardian : « Si vous me demandiez “vous pouvez faire une console à 2000 dollars avec deux Titan X en SLI ?”, je vous répondrais oui, mais ce n’est pas le but d’une console. Si vous voulez dépenser 2000 dollars dans une machine avec un Core i7 et surgonflée en RAM, autant le faire dans un PC. Je pense qu’avec la Scorpio, nous avons trouvé un bon compromis entre la performance et le prix. Quand nous annoncerons le prix, je pense que les gens s’en rendront compte ». Évidemment, Phil Spencer se garde bien d’annoncer un prix pour l’instant, et si son message se veut rassurant, il ne laisse pas d’illusions sur le fait que la console ne sera pas au rabais : « C’est un produit haut de gamme, ça ne fait aucun doute. Mais je pense qu’en comparaison du PC que vous pourriez acheter avec les mêmes performances, on s’en sort bien ».

Rappelons que la première édition de la Xbox One, sortie en 2013, avait connu un démarrage difficile, notamment à cause de son prix de départ élevé à 500 euros. Rapidement, Microsoft avait dû baisser le prix pour relancer les ventes, et concurrencer une PS4 100 euros moins chère. Nul doute que le constructeur sera particulièrement attentif à ce détail pour le lancement de sa Scorpio, d’autant que la PS4 Pro, sa principale rivale, se vend aux environs de 400 euros.