Bose n’espionne plus vos casques Bluetooth (mais c’est à vous de faire le nécessaire)

Suite à la class action engagée par un américain à l’encontre de sa politique de confidentialité, Bose a mis à jour son application Connect, passerelle entre ses casques sans-fil et les appareils mobiles.

Le 18 avril dernier, Kyle Zak portait plainte auprès de la justice américaine. Selon lui, son casque QC35 l’espionne en continue en récoltant des données sur ses habitudes d’écoute, puis en les transmettant à de tierces parties, dont Segment.io, spécialiste du forage de données. Bose a tout d’abord essayé d’apaiser la situation en assurant qu’il ne mettait personne sur écoute et ne vendait aucune information personnelle, tout en invitant ses clients les moins confiants à ne plus utiliser Bose Connect.

Finalement, la polémique prenant de plus en plus d’ampleur, notamment dans les médias, Bose a décidé de mettre à jour son application en y ajoutant une option concernant le partage des données. Attention, celle-ci est cochée par défaut. C’est à l’utilisateur de faire la démarche de naviguer dans les menus afin de trouver et désactiver la transmission de ses données à Bose.

Pour ce faire, il faut se rendre dans le menu supérieur gauche, puis dans la section « Politique de confidentialité. » L’option à décocher se trouve au chapitre « Diagnostic et utilisation. »

>>> Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?

Sennheiser PXC 550

399.00€ > Amazon