Comment une IA apprend à conduire dans GTA

Intro and Screen reading – Python plays Grand Theft Auto V p.1

Les voitures autonomes prennent peu à peu la route pour des tests en condition réelle. Alors que l’Allemagne accueille les premiers modèles, le programmeur Harrison ‘Sentdex’ Kinsley s’est lancé dans la phase d’élaboration de son logiciel de conduite autonome, mais dans la ville de Los Santos. Une cité fictive que les inconditionnelles de Grand Theft Auto V connaissent bien.

Ce développeur a créé une intelligence artificielle (IA) basée sur des réseaux de neurones à convolution écrits en Python capable de conduire dans l’univers de GTA V. Si Tesla a son Autopilot, Harrison a préféré donner à son système le nom de Charles. L’idée est de le laisser évoluer sur les routes afin qu’il apprenne lui-même de ses erreurs. Mais rien n’est encore gagné. Charles reste encore un vrai trouble pour le trafic urbain. Il a de la difficulté à éviter les collisions, les autres véhicules et même les piétons.

Bien évidemment, l’expérience des grands constructeurs automobiles en matière de conduite autonome est plus avancée. Une étude a récemment montré l’impact que la technologie aurait sur les « bouchons fantômes » et l’économie en carburant.

> > >  Lire aussi   Cette étude montre comment les voitures autonomes améliorent le trafic