$MFT : le bug qui fait complètement planter Windows 7 et Windows 8

Il y a près d’une vingtaine d’années, Windows 95 et Windows 98 étaient affectés par un étrange bug concernant la console, qui faisait littéralement planter le système d’exploitation. Si Microsoft a déployé à l’époque un correctif, voilà qu’un bug du même acabit affecte des versions plus récentes de l’OS.

Si le plantage de Windows 95 ou Windows 98 était dû à une tentative d’accès à la console de l’OS depuis une page Web, celui qui vient d’être sur Windows 7 et Windows 8 découvert concerne la Master File Table ($MFT). Il s’agit en fait d’un fichier présent sur chaque volume NTFS, et qui se charge de répertorier toutes les données enregistrées sur chacun des volumes.

Le bug se présente lorsqu’une page Web tente d’accéder à un fichier du disque dur, dont le chemin d’accès contient justement la séquence $MFT. En clair, si un programme ou une page essaient d’ouvrir un fichier local du type C:$MFT123, c’est le pilote NTFS qui tente alors d’accéder au fichier en question, sans jamais abandonner. Dès lors, le système est pris dans une boucle infernale. Il se met à ralentir et finit par planter. Le bug toucherait surtout les utilisateurs d’Internet Explorer et Firefox, qui ne bloquent pas par défaut l’accès aux fichiers locaux. En revanche, Chrome serait préservé de ce plantage.

Si le bug en question ne touche pas Windows 10, il concerne en revanche concerne Vista, Windows 7, Windows 8 ou Windows 8.1. Microsoft, qui a été bien entendu prévenu du plantage en question, n’a pas encore déployé de correctif. Peut-être pour le prochain Patch Tuesday, qui devrait avoir lieu le 13 juin prochain si l’on se base sur le calendrier habituel de Microsoft ? Notez cependant que Vista ne devrait pas profiter, puisque Microsoft ne le prend plus en charge depuis le 11 avril dernier.

>> Windows 7 : 15 astuces pour l’optimiser