Cozmo : le petit robot émotif arrivera bientôt en France (et nous avons joué avec)

Arrivé aux États-Unis en octobre dernier, le petit Cozmo se sera fait longtemps désirer. Mais après plusieurs mois d’attente, voilà qu’il s’apprête à pointer le bout de son nez en France. Nous avons eu la chance de jouer une petite heure avec l’appareil « mignon et émotif » et il faut bien avouer que nos premières impressions sont plutôt bonnes.

Voilà un jouet high-tech qui pourrait faire un véritable carton d’ici les fêtes de fin d’année. Cozmo est un petit robot équipé de chenilles, qui lui permettent de se déplacer rapidement et aisément sur une surface lisse. Il est pourvu d’une sorte de bras (un peu comme les fourches d’un chariot élévateur), destinée à soulever des petits cubes lumineux. Enfin, il est aussi nanti d’une caméra, capable de détecter tous les individus de la pièce. Entrez votre nom et celui de toutes les personnes de votre foyer, et il sera capable de vous reconnaître et de savoir avec qui il interagit.

A la rencontre de Cozmo

Le petit robot se contrôle à l’aide d’une application pour mobile et en Wi-Fi. Le petit robot est livré avec trois cubes qu’il s’amuse à lever, pousser, poser les uns sur les autres, etc. Et qu’il utilise également pour jouer face à un adversaire (« le premier qui voit les lumières de deux cubes s’allumer de la même couleur a gagné »). Tout repose en réalité sur les réactions de l’appareil et les mimiques qu’il affiche en continue. Cozmo est tantôt triste, content, impassible… Il se montre également mauvais joueur lorsque vous jouez contre lui et qu’il perd, ou effectue la danse de victoire quand il est le grand vainqueur. A titre d’anecdote, pour designer le petit appareil, le fabricant Anki a fait appel à un ancien dessinateur de Pixar.

>> [Test] BB-8 de Sphero : faut-il craquer pour le robot de Star Wars ?

Tandis qu’il émet des sons robotiques, différentes musiques sont diffusées sur le smartphone ou la tablette (Android ouiOS). Au final, il ne lui manque plus que la francisation pour débarquer en France. Grâce à un SDK, on peut également programmer le petit robot à l’aide d’un langage assez simple à appréhender. Un widget lui permet par exemple d’afficher la météo.

Et si on jouait un peu avec ce petit robot qui se croit si malin ?

Le petit robot coûtera 229,99 euros (à titre indicatif, il est commercialisé 179,99 dollars sur le site de son fabricant). Actuellement, aucune date de sortie exacte pour l’Hexagone n’est avancée par son constructeur, mais il se pourrait bien qu’il soit disponible d’ici la rentrée, le temps que la localisation de son application soit achevée.