Hubble met à mal les théories sur la formation des galaxies

Des chercheurs de l’Université de Copenhague ont découvert une galaxie morte qui remet en question les théories actuellement établies. Cette structure a cessé de créer de nouvelles étoiles quelques milliards d’années après la naissance de l’univers.

La galaxie morte présente une forme en disque alors que d’autres structures, également inactives, sont elliptiques. « Cette nouvelle vision peut nous obliger à repenser tout le contexte cosmologique de la façon dont les galaxies s’éteignent tôt et évoluent vers des galaxies locales en forme elliptique », a déclaré le directeur d’étude, Sune Toft, de l’Université de Copenhague, au Danemark. D’après les observations provenant du télescope spatial Hubble, cette mystérieuse galaxie en forme de disque est trois fois plus massive que la Voie lactée. Cependant, elle s’étend sur deux fois moins d’espace tout en tournant deux fois plus vite.

Outre sa forme, sa taille et sa datation contredisent les précédentes théories sur la formation des galaxies. En effet, ces dernières seraient formées par de petites galaxies entrées en collision et en fusion il y a 13 milliards d’années. Cependant, cette version géante est très ancienne et ne date que de quelques milliards d’années après l’origine de l’univers. Ainsi les dernières découvertes d’Hubble confirment que nous sommes encore loin d’avoir toutes les réponses concernant l’origine et l’histoire de la Voie lactée. 

> > >  Lire aussi  KFC va lancer un sandwich dans l’espace