Asus ZenFone Zoom S : un zoom optique, pour saisir l’inaccessible [sponso]

Asus nous a confié un ZenFone Zoom S afin de mettre à l’épreuve ses capacités en matière de photo. Le résultat est bluffant et, en suivant quelques règles, à la portée de tous.

Prise avec zoom optique 2,3x.

Prise sans zoom

« Si vos photos ne sont pas assez bonnes, c’est que vous n’êtes pas assez près » a dit un jour le grand photographe Robert Capa. Et il a mille fois raison. Seulement parfois, s’approcher n’est pas facile. Ici, c’est une grille qui barre le passage, là, c’est un animal un peu agité qu’il vaut mieux ne pas déranger, ou alors le sujet bouge beaucoup trop vite, ou il est situé en hauteur et totalement inaccessible.

Dans ce genre de situations, deux solutions s’offrent au photographe. La première consiste à prendre la photo puis à recadrer l’image, de manière à ne conserver que le sujet. C’est très efficace, mais on est alors confronté à un double-problème. D’abord, comme l’image a été retaillée, sa définition peut empêcher une impression en grand format, A4 ou davantage. Mais surtout, les petits défauts de l’image qui étaient invisibles sur le cliché original affiché en plein écran, par exemple un manque de précision dans les détails, risquent à présent d’apparaître.

L’autre solution, évidemment la plus commode, c’est de zoomer. De cette manière, on conserve une qualité constante. Mais intégrer un tel dispositif dans un smartphone entraine forcément un épaississement conséquent du boîtier. Eh oui, un zoom optique, ça prend de la place ! L’Asus ZenFone Zoom S propose une autre option. Il intègre deux objectifs distincts, dotés de la même très grande ouverture de f/1.7, et reliés chacun à un capteur de 12 mégapixels. Le premier se destine aux prises de vue en grand-angle tandis que le second offre un grossissement de 2.3 X. Il suffit de presser le curseur de zoom pour passer d’une focale à l’autre. En mode zoom, la stabilisation optique reste évidemment active, ce qui se révèle pratique pour photographier à main levée par faible luminosité. Et comme on le voit sur ces deux clichés, la précision reste identique, même lorsqu’on affiche les photos à 100% de grossissement.