Fujifilm : le XT1 et le XT10 tirent leur révérence

Fujifilm signe officiellement la fin de production de ses appareils photo hybride, le X-T1 et le XT-10. Le premier a été lancé en 2014, apparaissant comme une riposte de la marque aux modèles reflex proposés par Olympus. Sorti en 2015, le XT-10 représente la version moins chère et bas de gamme du précédent.

Le X-T1 a connu un début mitigé en raison d’un système de mise au point automatique assez lent. Après une mise à jour du firmware, l’appareil photo a su séduire les professionnels en revenant notamment aux fondamentaux de la photographie. La vitesse, l’ouverture et la sensibilité prennent considérablement de l’importance pour produire un bon cliché. Cependant, ces modèles ont connu une perte de vitesse en termes de vente. Fujiflm n’a écoulé que 700000 exemplaires deux ans après leur lancement. Ce n’était ainsi qu’une question de temps avant que le XT1 et le XT10 tirent leur révérence.

Il n’en demeure pas moins que ces appareils ont fait le succès de la série X de Fujifilm. Le constructeur dispose d’un catalogue bien rempli actuellement. On peut citer l’appareil hybride X-T2, lancé en 2016, qui est capable de filmer en 4K et à 30 images par secondes. 

> > >  Lire aussi    X-T2 : Fujifilm dévoile son nouvel appareil hybride avec vidéo 4K