Le responsable musique de YouTube annonce la fusion de Play Music et YouTube Red

À l’occasion d’une conférence sur la musique, le responsable de la musique sur YouTube, Lyor Cohen, a annoncé une possible fusion prochaine entre YouTube Red et le service de streaming de Google, Play Music.

C’est quelque part un marronnier du côté de Google. Tous les six mois, de nouvelles informations émergent au sujet d’une refonte de sa plateforme de vidéos en ligne, YouTube, afin de mettre davantage en avant les contenus musicaux. Après le lancement de YouTube Music en novembre 2015, c’est cette fois le responsable de la musique sur la plateforme de vidéos qui a annoncé une fusion prochaine avec le propre service de streaming de musique de Google, Google Play Music.

À l’occasion d’une conférence sur la musique organisée à New York ce mercredi, Lyor Cohen, responsable mondial de la musique sur YouTube, a ainsi annoncé la fusion à terme des deux services : « La chose importante est de combiner YouTube Red et Google Play Music, et d’avoir une seule offre ». Les deux services de Google sont des offres payantes permettant, pour Google Play Music, d’avoir accès à un catalogue de musique en streaming, comme sur Deezer et Spotify, et sur YouTube Red, de pouvoir bénéficier des vidéos et de séries conçues en exclusivités, comme sur Amazon Video ou Netflix.

L’idée serait donc à terme de faire payer les internautes pour qu’ils puissent profiter de la musique sur YouTube. Actuellement, le service compte déjà un nombre impressionnant de morceaux mis en ligne gratuitement par les artistes sur la plateforme, qu’ils monétisent grâce à la publicité. « Je pense que le chaînon manquant pour bâtir ces offres est de collaborer avec l’industrie musicale, et pas simplement de passer des accords puis de s’en aller en attendant de voir si ça marche », a expliqué Lyor Cohen.

Interrogé par le site spécialisé The Verge, Google a annoncé que le fusionnement de ces offres n’était pas encore d’actualité, sans toutefois démentir cette possibilité : « Rien ne changera aujourd’hui pour les utilisateurs et nous avertirons plusieurs fois les utilisateurs avant qu’un changement soit opéré ».