Après Charlottesville, les acteurs du Web agissent contre l’extrême droite américaine

Crédit : CC BY-SA Mark Dixon

Le week-end dernier, une manifestation de suprémacistes blancs a dégénéré à Charlottesville, aux États-Unis. Depuis, de nombreux services Web ont communiqué afin de se désolidariser de ces mouvements.

Samedi 12 août à Charlottesville, en Virginie, une manifestation de l’extrême droite américaine, de néonazis et de membres du Klu Klux Klan a entrainé la mort d’une contre-manifestante et de nombreux blessés après qu’une voiture a foncé dans la foule. Face à ce réveil d’une partie raciste de l’Amérique et à cet événement, plusieurs acteurs majeurs d’Internet ont annoncé différentes mesures visant à bloquer les moyens de communication des suprémacistes blancs.

Le service Discord, utilisé à l’origine pour communiquer entre joueurs sur un chat vocal ou textuel, a ainsi indiqué ce lundi avoir fermé le serveur de l’extrême droite américaine, altright.com, ainsi que les comptes de plusieurs personnes associés aux événements de Charlottesville. Il en va de même pour la plateforme de paiement Paypal. « Quel que soit l’individu ou l’organisation en question, nous travaillons pour nous assurer que nos services ne soient pas utilisés pour recevoir des paiements ou des donations pour des activités promouvant la haine, la violence ou le racisme », explique la plateforme, qui va étudier de près les comptes liés aux organisations racistes américaines. Toujours du côté des plateformes de paiement, Apple a également annoncé avoir désactivé Apple Pay sur les sites utilisant son service afin de vendre des produits ou des t-shirts portant des messages racistes, voire néonazis.

Par ailleurs, le site The Daily Stormer, porte-étendard des mouvements racistes américains, a essuyé une fin de non-recevoir par plusieurs acteurs majeurs du Web comme GoDaddy, qui l’hébergeait jusque-là, ou Google, qui a arrêté de le référencer sur son moteur de recherche. Enfin, la plateforme de blog WordPress a également supprimé le site de Vanguard America, une organisation raciste à laquelle est soupçonné d’appartenir le tueur ayant foncé avec son véhicule dans la foule de contre-manifestants.

De nombreux autres acteurs d’Internet ou des technologies se sont également associés à la vague de réaction, qu’il s’agisse de Tim Cook, PDG d’Apple, de Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, de la plateforme Tumblr, du service communautaire Reddit ou du service de location Airbnb.