Firefly : Google abandonne sa petite voiture autonome

Waymo, filiale de Google, vient d’annoncer la fin des véhicules Firefly. Le géant américain a décidé d’abandonner la petite voiture autonome en faveur d’une production de masse avec les minivans Chrysler Pacifica.

Le projet des voitures Firefly est né en 2013. Il s’agissait de petites voitures autonomes aux formes arrondies ne disposant d’aucun volant. Le prototype est capable d’attendre la vitesse maximale de 25 km/h. Toutefois, il semble que le projet Firefly n’aille pas plus loin, puisque la compagnie a décidé de ne plus exploiter sa flotte de petites voitures.

Google préfère en effet investir dans les minivans Chrysler Pacifica, des véhicules produits en masse. En partenariat avec le constructeur Fiat Chrysler, Google avait reçu l’an dernier 600 véhicules. Au lieu de créer lui-même un véhicule de A à Z, la firme de Mountain View préfère désormais collaborer et équiper d’autres véhicules de ses technologies et de ses logiciels.

Google précise néanmoins que la compagnie conservera quelques exemplaires Firefly pour les exposer dans des musées ou les utiliser lors d’événements.

>>> Voiture autonome : un brevet pour une collision en douceur avec les piétons