Ratnik-3 : quand Call of Duty s’invite dans la réalité

La combinaison militaire high-tech conçue par la société russe de défense Rostec et dévoilée au mois de juillet dernier vient de connaître une importante mise à niveau : le costume offre désormais une protection contre les explosions nucléaires.

Outre l’aspect intimidant du costume, l’exosquelette militaire russe semble être un allié infaillible au combat. La combinaison a été conçue pour résister à des températures comprises entre -4,5 et 50 °C. Elle est maintenant à l’épreuve des bombes nucléaires grâce à une montre. Cette montre incluse dans « le kit de combat Ratnik est capable de résister à l’irradiation solaire et aux impulsions électromagnétiques » dues notamment aux explosions nucléaires, selon Oleg Faustov, le concepteur du dispositif. Le Ratnik est également capable de protéger près de 90% du corps de son utilisateur et comporte des appareils de reconnaissance ou encore des viseurs d’imagerie optique et thermique unifiés.

>>> La Russie veut lancer sa propre cryptomonnaie

Baptisé Ratnik-3, le nouveau kit militaire russe est prévu pour être disponible en 2020. Il comprendra par ailleurs un exosquelette en titane, un suivi de santé en temps réel et des lectures numériques (DRO) intégrées, comme dans les jeux vidéo.