Samsung condamné à payer 120 millions de dollars à Apple pour violation de brevet

Il s’agit d’un nouveau retournement de situation dans la lutte judiciaire qui concerne Apple et Samsung. La société sud-coréenne a été condamnée à payer 120 millions de dollars au géant américain. Samsung aurait en effet copié des technologies de l’iPhone et aurait enfreint des brevets.

La Cour Suprême des États-Unis a rendu son verdict aujourd’hui. Elle reconnaît Samsung comme étant coupable d’avoir enfreint deux brevets déposés par Apple. Ces brevets permettent les fonctionnalités « glisser pour déverrouiller » bien connues sur les iPhone mais également la possibilité de cliquer sur les numéros de téléphone ou les adresses.

Sans surprise, Samsung n’a pas accepté sa sanction. Le fabricant sud-coréen met en avant le fait que les brevets déposés par Apple ont été invalidés par plusieurs Cours de justice dans le monde. Si cette fois, Apple a gagné, la guerre entre les deux fabricants n’est pas finie pour autant. Les deux compagnies doivent encore faire face à la justice en mai 2018.

>>> Lire aussi :Samsung étrille Apple dans sa nouvelle pub