Tesla fait tout pour régler ses problèmes de production

Tesla vient d’acquérir une autre entreprise de fabrication automatisée pour résoudre ses difficultés de production. Après l’allemand Grohmann Engineering, en 2016, Perbix devient la nouvelle filiale du constructeur automobile de luxe.

Une réorganisation de la production

L’entreprise de fabrication d’équipements automatisés pour usines, Perbix, faisait partie des fournisseurs de Tesla depuis près de trois ans, rapporte CNBC qui a annoncé l’achat. Une confirmation a été faite par Tesla qui décrit l’accord comme un pas en avant dans l’ambition de l’entreprise de « construire la machine qui fabrique la machine ». L’acquisition permet notamment à l’entreprise d’Elon Musk d’accélérer la production de pièces pour ses modèles.  

L’acquisition vient cependant dans une période difficile pour l’entreprise. Tesla a en effet subi une perte trimestrielle de 619 millions de dollars, la semaine dernière, entrainant l’incapacité pour l’entreprise d’assurer la production de 5000 Model 3 par semaine. Un tweet du PDG de Tesla, Elon Musk, en attribue par ailleurs la cause à la manufacture. 260 berlines de sa Model 3 ont été construites, au troisième trimestre de l’année, selon Elon Musk dans une conférence téléphonique. C’est bien en deçà de la prévision de 1500 unités, mais l’acquisition de Grohmann Engineering et de Perbix pourrait aider l’entreprise à remonter la pente.

>>> Lire aussi Tesla tease à nouveau son poids lourd électrique

Tesla a gardé secret le prix de l’acquisition, mais une estimation suggère que le propriétaire de Perbix, James S. Dudley, aurait reçu une valeur de plus de 10 millions de dollars.