BitCoin : un fléau, selon un Prix Nobel d’Économie

Les économistes de tous bords font front contre le BitCoin. Dernière grande figure à donner de la voix contre la crypto-monnaie, Joseph Stiglitz n’a pas de mots assez durs : “Le Bitcoin devrait être interdit. Son succès n’est dû qu’à la possibilité qu’il offre de contourner le système en place”, a-t-il déclaré à Bloomberg TV. “Il n’apporte aucune amélioration sociale”. Robert Shiller, autre lauréat du prix Nobel d’économie affirme que la devise n’attire les investisseurs que pour son image “anti-gouvernementale et anti-régulations (…). Si seulement c’était vrai.”

Les plus grands détracteurs de la crypto-monnaie sont les grandes banques d’affaires de Wall Street, telles que Goldman Sachs ou encore JPMorgan. Lloyd Blankfein, PDG de Goldman Sachs affirme que “cette monnaie sert à payer pour des activités illégales”. “Il s’agit d’une bulle spéculative, et elle va exploser”.

Rappelons que la valeur du Bitcoin, au lundi 27 novembre était de presque 9900 $, pour passer à 11200 $ après une semaine seulement.