Les Russes perdent 19 satellites pour une erreur de programmation

Mardi dernier,depuis la base de Vostochny, le lanceur russe Soyouz 2.1b a raté la mise en orbite de 19 satellites de communication. Les raisons de ce raté sont déjà connues, et assez étranges, dans un domaine où l’on sait que la moindre erreur a des conséquences irréversibles.

Selon Russian Space Web, cet échec est imputable à une erreur de programmation de la trajectoire de la roquette de propulsion Fregat (dernier étage de la fusée), les satellites ayant été lancés en direction du sol plutôt que dans l’espace. L’étage supérieur de la roquette n’avait pas été reprogrammé pour un lancement depuis la nouvelle base de Vostochny au Kazakhstan, mais pour un lancement depuis Baïkonour, à plus de 500 km de là.

De ce fait, après le décrochage de la tête de la fusée de lancement, le Fregat a tenté de “corriger” sa trajectoire, en direction de la Terre. Ce ratage est le quatrième échec pour le lanceur Fregat, en activité depuis les années 90. Les experts soulignent que sans un rajeunissement de la flotte et de l’équipement spatial russes, le nombre de lancements ratés pourrait encore augmenter dans le futur.