Tesla travaille sur sa propre Intelligence Artificielle

Tesla est en train de travailler sur le développement de ses propres puces d’Intelligence Artificielle pour le système Autopilot de ses voitures. L’objectif est également de pouvoir moduler ses technologies en fonction de ses besoins et non de dépendre d’autres acteurs. Les voitures pourront ainsi passer d’une conduite semi-autonome à un pilotage automatique intégral.

Pour avancer dans cette direction, Tesla a recruté en 2016 Jim Keller, ancien d’AMD. Celui-ci devrait permettre d’accélérer le processus alors que Tesla pour le moment exploite les systèmes Drive PX du constructeur de composants NVIDIA. Avec la dernière version de sa technologie Drive PX Pegasus, NVIDIA affirme pouvoir assurer une conduite autonome intégrale.

Précédemment, Elon Musk avait choisi de collaborer avec MobilEye pour son système Autopilot mais avait mis fin à ce travail en commun en 2016, préférant développer seul son système de caméras et se rapprocher de NVIDIA. Le fondateur de Tesla a notamment évoqué la démonstration prochaine d’une conduite autonome intégrale avec son nouveau système Autopilot embarqué. Un succès probable devrait lui permettre à terme d’obtenir les autorisations pour la commercialisation de voitures totalement autonomes.