Adidas arrête de créer ses propres accessoires connectés

La marque aux 3 bandes a officiellement déclaré qu’elle arrêterait de fabriquer ses propres objets connectés. L’annonce n’est pas vraiment surprenante. Stacey Burr, Vice-Président de la division Électronique et Accessoires connectés, déclarait déjà l’année dernière « nous n’allons pas voir de nouvelle montre de running Adidas avant un bon bout de temps. » Après la fermeture de sa division Services numériques américaine il y a quelques jours, Adidas précise sa stratégie dans le domaine des objets connectés.

Un représentant d’Adidas éclaircit les choses et déclare « Nous avons redéfini notre stratégie concernant le digital, en nous concentrant sur les expériences numériques. Dans ce contexte, nous avons décidé d’arrêter de gérer une organisation “sports numériques” autonome. Nous allons plutôt intégrer le numérique dans tous les secteurs de notre entreprise et nous continuerons ainsi d’améliorer notre expertise, mais de manière plus intégrée. »

Adidas va donc se concentrer sur l’aspect logiciel des accessoires sportifs connectés, et notamment sur son application Runtastic (que la compagnie a racheté en 2015 pour 240 millions de dollars). Les applications de suivi biométriques d’Adidas comme “miCoach”, intégrées dans la montre intelligente “miCoach Smart Run”, n’ont, semble-t-il, jamais vraiment rencontré leur public.

Nike avait opéré la même stratégie il y a quelques années. Après l’échec de son accessoire de tracking, le Fuelband, la compagnie avait décidé de se réorienter sur la partie logicielle en ouvrant des partenariats avec Apple, par exemple.