Plus de 250 jeux Android utilisent le micro du smartphone pour vous espionner

Certains jeux sur Android utilisent le microphone de votre smartphone pour écouter ce que vous dites, c’est après tout leur fonction première. Mais ce que l’on réalise moins, c’est que les microphones de smartphones servent aussi à écouter notre environnement et à recueillir des informations sur ce que l’on regarde.

Cette technologie n’est pas nouvelle en soi, ainsi des applications comme Shazam peuvent reconnaître un morceau à travers le microphone, et des applications l’utilisent pour nous dire quel est le nom de l’émission que l’on regarde. Mais un article du New York Times affirme que la pratique est bien plus répandue qu’on ne pourrait le croire, et cela souvent à notre insu.

Ainsi le NYT affirme avoir identifié au moins 250 jeux sur Google Play Store intégrant un type de logiciel spécifiquement conçu pour surveiller les habitudes télévisuelles des utilisateurs. Le procédé ne serait pas implicitement gênant si il était clairement annoncé, or la plupart des applications cachent ce genre de détails dans leur description, qu’il faut atteindre après avoir cliqué sur “En savoir plus”.

Ces applications qui nous espionnent

Certains jeux demandent à pouvoir accéder à votre situation géographique et au microphone alors que le jeu en lui-même n’aurait pas besoin de ces infos. Un jeu comme Endless 9×9 puzzle d’Imobile Game Studios demande tous ces accès, mais ne révèle leur utilité (vous montrer du contenu en relation avec ce que vous regardez et des publicités) que si vous vous rendez dans les réglages du jeu. Il est donc facile d’installer ce genre de “logiciel” espion sans même s’en rendre compte.

Le NYT ajoute que certaines apps continuent d’écouter le microphone même si elles sont fermées. Là encore, l’utilisateur a dû initialement donner son autorisation lors de l’installation de l’app, mais le plus souvent il n’est jamais précisé que l’app pourra utiliser le micro indépendamment.

De toute évidence, il y a un code de bonne conduite à définir et à imposer dans le domaine de la vie privée et des données privées tant les smartphones sont des sources d’information de plus en plus importantes.