En Corée du Sud, Apple va faire face à un procès pour le ralentissement de l’iPhone

Dans sa plainte déposée jeudi, Citizens United for Consumer Sovereignty a accusé Apple de destruction de biens et de fraude. Park Soon-jang, un responsable du groupe, a souligné que : « Pour le bien de ses fidèles fans, Apple doit prendre ses responsabilités face aux ralentissements des iPhones« . Cette plateforme représente également 120 plaignants qui ont déposé au début de ce mois une poursuite pour dommages civils contre la marque à la pomme. Le bureau du procureur du district central de Séoul a refusé de répondre lorsqu’on lui a demandé s’il lancerait une enquête sur Apple après cette plainte. De son côté, Apple Korea, la filiale sud-coréenne de la société de technologie américaine, n’a pas encore publié une communication officielle.

Les plaintes contre Apple se sont multipliées

Malgré ses excuses publiques et le remplacement des batteries à prix réduit, les procédures judiciaires contre Apple se sont multipliées. En plus des plaintes déposées aux États-Unis, l’organisme antitrust italien a annoncé l’ouvert d’une enquête sur des allégations selon lesquelles Apple aurait ralenti ses iPhone et pousser leurs clients à acheter de nouveaux appareils. Un procureur français a également lancé une enquête préliminaire pour obsolescence programmée.

>>> Lire aussi : iPhone : le parquet de Paris ouvre une enquête pour obsolescence programmée