Philips TV : Google Assistant, HDR10+ et processeur P5 pour tous

Philips 8303
Philips (TP Vision) a présenté sa nouvelle gamme de téléviseurs pour 2018. Sans bousculer ses codes, le constructeur néerlandais ajoute des fonctionnalités bien senties et surtout étend l’intégration de son processeur P5 à son milieu de gamme.

Apparue avec les premières TV Oled de la marque, cette puce améliore grandement la qualité de l’image avec un traitement qui touche aussi bien la perfection de la source, la netteté, les couleurs, le contraste et les mouvements. En sont équipées les séries 7303, 7503, 7803, 8303, 8503 ainsi que les trois nouvelles TV Oled : 873, 803 et 973.

P5Pour accompagner ce processeur ultrapuissant, Philips mise aussi sur le HDR10+, dernière version en date de la technologie HDR qui permet de gonfler la luminosité tout en préservant la profondeur des noirs. Techniquement, comparé au HDR10, on passe de métadonnées statiques à des métadonnées dynamiques. En clair, le HDR10 établissait une moyenne entre les scènes sombres et les scènes lumineuses. Elles étaient alors traitées par paquets. Son évolution, le HDR10+, gère chaque scène de manière indépendante et optimise le rendu image par image pour obtenir les meilleurs contrastes et couleurs.

Cette innovation n’est pas disponible sur l’ensemble de la nouvelle gamme. Seules les séries 8000 et les Oled de Philips pourront y accéder à partir du second trimestre 2018. Bonne nouvelle cependant, le HDR10+ est rétrocompatible. À savoir que les possesseurs d’anciennes TV Philips certifiées, HDR10 pourront profiter des ajouts du HDR10+ via une simple mise à jour. Cela concerne les premiers Oled du constructeur.

>>> Comparatif TV : Ultra HD (4K), Led, Oled ? Comment choisir ?

Philips 7303Côté services, Philips élargit ses offres Smart TV en proposant Google Assistant sur ses modèles Android TV, soit à partir de la série 7000. Les anciens modèles Android TV pourront être mis à jour ultérieurement.

L’intelligence artificielle de Google permet de communiquer plus naturellement avec son téléviseur et de commander l’ensemble de ses objets connectés compatibles. Des ampoules Hue, par exemple. La recherche d’un contenu sur YouTube ou Netflix s’effectue désormais plus facilement. L’utilisateur n’a qu’à formuler sa requête à Google Assistant pour que l’action soit exécutée. « Je veux écouter du Johnny Hallyday », par exemple, et le téléviseur jouera automatiquement une playlist aléatoire du chanteur. Les téléviseurs compatibles voient leur bouton micro remplacé par un autre logo aux couleurs de l’assistant vocal de Google. Une télécommande dédiée vient même en sus de l’initiale dans la boîte du 973, le nouveau haut de gamme Oled de Philips.

L’entrée de gamme n’est pas oubliée. Si l’on n’y a pas droit à Google Assistant, Philips équipe ses séries 5000 et 6000 de son interface utilisateur Saphi Smart. Voulu pour être rapide et efficace, ce système donne accès à l’ensemble du catalogue d’applications de Philips, mais aussi à Miracast afin de projeter simplement ses photos depuis son smartphone ou sa tablette.

Enfin, Philips améliore l’intégration de son système Ambilight. Tous les modèles qui en sont équipés le sont désormais sur trois côtés, contre deux auparavant pour les plus modestes.

L’ensemble de cette nouvelle gamme sera déployée au cours des prochains mois. Aucune date précise pour le moment, ni de prix, lesquels doivent encore être discutés avec les distributeurs.

Philips 6503