Les voitures autonomes de Waymo ont parcouru plus de 3 millions de km en 2017

Au total, en 7 ans d’existence, Waymo a fait parcourir plus de 6,5 millions de kilomètres à ses véhicules autonomes.

Tous ces essais visent à préparer une réelle entrée en activité de la flotte de voitures autonomes. Rassembler le plus de données possible est désormais crucial pour améliorer cette technologie et la sécurité des passagers, car même si les grands acteurs du secteur clament que la technologie est mûre, il reste toujours à en convaincre les autorités, et surtout, le public.

Waymo, une entreprise d’Alphabet, peut ainsi se targuer de statistiques plutôt bonnes en la matière, puisque sur une période d’un an et une distance parcourue d’environ 550000 kilomètres en Californie, Waymo n’a eu à signaler que 63 désengagements (lorsque le pilote d’essai doit reprendre le contrôle du véhicule), ce qui, par rapport à la distance parcourue pendant cette période, correspond à un incident tous les 9000 kilomètres. Aucun autre grand acteur du secteur (que ce soit GM, Tesla ou encore Uber) ne peut afficher de telles statistiques, tant au niveau du kilométrage, qu’au niveau de la sécurité.

Dans le rapport concernant leurs essais que Waymo a dû soumettre au gouvernement de la Californie, la compagnie mentionne que parmi tous les motifs de désengagement, la « mauvaise manœuvre du véhicule » (mouvement non désiré) est le plus fréquent (30% des cas), tandis que « l’écart de perception » (du danger) est en seconde position (25% des cas).

Waymo ne manque pas de remarquer que la plupart de ces désengagements sont survenus au début de la période de test, ce qui laisse supposer que la technologie de l’entreprise s’est considérablement améliorée au cours du second semestre de 2017.

>> À lire : Google lance la marque Waymo pour ses voitures autonomes

Découvrez Tom’s Guide pour plus d’actualités scientifiques et technologiques