Nest revient dans le giron de Google

Selon un article du Wall Street Journal, Alphabet, la maison mère de Google, envisagerait de réintégrer Nest dans le giron de Google. Une fusion qui permettrait à Google de mieux intégrer ses services aux équipements Nest afin d’être plus compétitifs sur le concurrentiel marché de la domotique.

Google a racheté Nest en 2014, puis l’a scindé en une société indépendante sous l’égide de l’Alphabet. Après le départ du PDG de Nest, Tony Fadell, en 2016, Alphabet ne semblait plus très sûr de la stratégie à adopter avec Nest.

Nest : de grandes ambitions pour peu de résultats

La ligne de produits Nest sous l’ère Alphabet ne s’est pas énormément étoffée, et malgré l’énorme apport financier d’Alphabet, aucun nouveau produit notable n’a été commercialisé par la marque. Les produits phares de Nest, le thermostat et le détecteur de fumée existaient déjà avant l’acquisition ; un comble pour une société censée être à la pointe de l’innovation. En parallèle, la division hardware de Google a lancé plusieurs appareils en 2017 : le Pixel 1, le Pixel 2, le Pixelbook Chromebook, Google Home et Google Home Mini, deux versions de lunettes Daydream VR, une Chromecast 4K et les Google Pixel Buds.

Il semblait donc naturel que les deux entités en (re)viennent à travailler de concert, afin de créer une réelle synergie entre les produits Nest et Google Home. La réintégration de Nest au sein de Google permettra aux deux entités de partager la même chaine logistique et de fusionner leurs départements marketing et légaux ainsi que la distribution.

>> À lire : Caméra de surveillance IP : quelle est la meilleure ?

>> En savoir plus : Smartplug : quelle est la meilleure prise électrique connectée ?