YouTube Red arrivera bientôt dans une centaine de nouveaux pays

Ce lundi, à l’occasion de la conférence Code Media organisée par le site Re/Code, la PDG de YouTube, Susan Wojcicki, a donné quelques informations sur l’avenir de son offre payante.

Cela fait désormais de longs mois que l’information enfle autour d’une fusion de deux services payants de Google. En effet, comme l’indiquait le responsable de la musique chez YouTube en juillet dernier, Google aurait en ligne de mire une fusion des différentes offres payantes proposées par la firme, en réunissant YouTube Red et Google Play Music autour d’un abonnement commun.

Ce lundi, la PDG de YouTube, interrogée dans le cadre de la conférence Code Media, est allée dans le même sens en confirmant que malgré la présence de contenus originaux, « YouTube Red est un service qui est vraiment un service de musique ». « Nous avons une collection incroyable de titres. Nous avons tous ces clips. Et ensuite, en plus, on a la possibilité de regarder YouTube sans publicité, hors ligne ou même en tâche de fond. Enfin, par-dessus ça, on a créé une cinquantaine de contenus originaux » a détaillé Susan Wojcicki. Une description qui semble indiquer qu’à l’avenir, YouTube Red se consacrera essentiellement à la musique, une offre logique compte tenu de l’éventuelle fusion à venir avec Google Play Music.

Par ailleurs, Susan Wojcicki a également confirmé que YouTube avait signé de nombreux accords avec des majors de la musique en fin d’année dernière : « Cette année, vous verrez Red s’étendre dans bien plus de pays. Nous ne sommes présents que dans cinq pays pour l’instant. Maintenant qu’on a conclu nos accords musicaux, on va pouvoir s’étendre dans un grand nombre de pays ». Interrogée quant au nombre de pays prévus, la PDG de YouTube a annoncé « une centaine ». De quoi laisser entendre que la France pourrait finalement profiter du service dès cette année.