L’IA permettrait de mieux détecter des tremblements de Terre

L’IA amplifie la sensibilité des sismographes qui détecteraient ainsi 17 fois plus de tremblements de terre. C’est le résultat d’une étude après plusieurs mois de recherche dans une zone à priori sans séismes. Zone historiquement sans tremblement de terre, l’Oklahoma ne dispose pas d’équipements suffisants pour détecter et localiser ce type de phénomène. La solution proposée par Perol (un chercheur en apprentissage approfondi) et ses collègues des départements d’ingénierie et de sciences de la terre de l’Université Harvard consiste à utiliser l’intelligence artificielle pour amplifier la sensibilité des sismographes

Leur article publié dans la revue Science Advances montre à quel point cette technique est efficace, elle est capable de détecter rapidement 17 fois plus de tremblements de terre que les méthodes plus anciennes. La démarche est similaire au logiciel de détection vocale utilisé par les assistants numériques comme Alexa et Siri qui traitent les commandes vocales tout en ignorant le bruit de fond de la maison. Pour les sismographes, cela signifie annuler les « bruits sismiques ambiants » afin de repérer les tremblements de terre qui pourraient être minimes ou très éloignés. 

Mieux exploiter les données disponibles

Les chercheurs ont entraîné un réseau de neurones à reconnaître le bruit de fond avec les données provenant de zones sismiquement calmes, comme l’Oklahoma pré-fracturation ou la zone géologique morte du Wisconsin. Le logiciel est parvenu à établir un modèle commun et il a reconnu à quoi ressemblent les bruits sismiques ordinaires. Une fois ces données isolées, les minuscules tremblements de terre qui avaient été précédemment cachés sont identifiables. Cette méthode est même capable de détecter les séismes de magnitude zéro ou moins un.

Utiliser l’Intelligence artificielle pour prédire un tremblement de terre constitue une avancée importante. Toutefois, cette approche ne fait pas encore l’unanimité au sein de la communauté des sismologues. 

>>> Lire aussi La Fibre optique pour détecter les tremblements de terre ?