Messenger, Whatsapp, Slack : Google veut étendre ses smart reply à d’autres services de messagerie

Le test vise à ajouter Smart Reply à Slack, Facebook Messenger, et plus encore.

Avec rien de moins que quatre applications différentes au compteur, Google n’est pas une référence en matière de simplicité pour sa messagerie. Cependant, une de ses nombreuses fonctionnalités semble être une grande réussite.

Il s’agit de Smart Reply, qui consiste à offrir trois réponses possibles basées sur le contexte pour qu’on puisse répondre rapidement à nos contacts. Dès lors, sur Android, les utilisateurs de services de messagerie peuvent répondre facilement depuis la barre de notification plutôt qu’en ouvrant l’application elle-même. Après Inbox, Gmail, Allo et Android Messages, la société travaille à étendre cette option au-delà de son propre univers. Sont visées les plateformes comme Facebook Messenger, WhatsApp, Skype, Slack, Line ou WeChat. Pour ce faire, Google a mis en ligne un questionnairepour ses utilisateurs visant à proposer l’intégration de Smart Reply dans des applications tierces.

Des choix de réponses contextualisés

Smart Reply peut comprendre le contexte de base. Par exemple si une personne envoie un e-mail demandant une rencontre, trois suggestions apparaissent « Oui », « Non » ou « Laissez-moi vous recontacter ». Elle tient également en compte la disponibilité de l’agenda électronique et la localisation pour élaborer ses réponses. En plus d’offrir des réponses rapides, Reply permet également aux utilisateurs d’activer le mode « Ne pas déranger » lorsqu’ils sont en réunion ou en voiture. Enfin, quand l’utilisateur est en vacance, elle peut ajouter un répondeur automatique à travers diverses applications de discussion. 

Rappelons que Smart Reply fait partie de la division Area 120 de Google, l’incubateur interne de la société qui crée différentes applications et expériences sans rapport avec principaux produits de la compagnie.

>>> « Arts & Culture », cette application Google fait un carton