Tesla va tester un réseau électrique intelligent au Canada


 

Après avoir testé son réseau électrique intelligent en Australie, Tesla se lance au Canada. La compagnie canadienne Nova Scotia Power a récemment mis en place un projet pilote combinant des batteries domestiques Powerwall 2 et des Powerpack, des systèmes de stockage d’énergie pour professionnels, afin de renforcer leur système d’énergie éolienne. Le projet « Intelligent Feeder » basé à Elmsdale, une localité de 3000 habitants en Nouvelle-Écosse, servira à compléter l’apport en électricité de la communauté en remplissant les Powerpack lorsque les éoliennes généreront un surplus d’électricité, et en fournissant cette énergie aux foyers environnants lorsqu’il y aura des coupures de courant ou lorsque les éoliennes seront en panne.

Les essais (en partie financés par le gouvernement fédéral canadien) auront lieu de février 2018 jusqu’à 2019, les Powerpack restant définitivement installés après cette date. L’expérience n’est pas d’aussi grande envergure que celle réalisée en Australie, seuls 300 foyers étant desservis, mais c’est la démonstration que les gouvernements et collectivités du monde entier s’intéressent aux technologies de stockage d’énergie proposées par Tesla. Le projet-pilote canadien en particulier pourrait démontrer l’utilité pour les communautés rurales les plus isolées d’un tel système, qui pourrait les rendre moins dépendantes de réseaux électriques parfois très éloignés.

>>> À lire : Tesla a enfin dévoilé son poids-lourd électrique