As d’Or 2018 : le meilleur jeu de société est…

Cannes n’est pas exclusivement synonyme de cinéma. Au coeur de l’hiver, la cité balnéaire accueille au sein de son palais le Festival International des Jeux. À la clé la remise de l’As d’Or, équivalent français du Spiel des Jahres de nos amis teutons.

Si la 32ème édition de ce festival ludique bat son plein jusqu’au 25 février, le jury de l’As d’Or-Jeu de l’Année 2018 a déjà rendu son verdict. Les prix des meilleurs jeux de société/plateau de l’année ont été décernés.

>>> A lire :les meilleurs jeux de société à moins de 20 euros

Comme à l’accoutumée, ils sont au nombre de trois et récompensent des catégories différentes : enfant, expert et meilleur jeu toutes sections confondues.

Après Dixit (2009), Colt Express (2015) ou encore Unlock l’an dernier, c’est Azul qui s’arroge la première place cette année. Ce jeu de Michael Kiesling propose aux joueurs d’incarner des artisans du XVIe siècle qui doivent décorer le palais du roi d’Espagne. À leur disposition, de petits azulejos qu’ils vont devoir placer judicieusement pour composer des mosaïques et récolter un maximum de points.

L’As d’Or de la catégorie enfant revient à Nom d’un Renard. Jeu coopératif jouable à partir de cinq ans, il met en scène un renard qui tente de s’échapper d’une ferme après y avoir dérobé l’oeuf d’or. Quatre poules (les joueurs) enquêtent pour découvrir l’identité de ce voleur. Le joueur dont l’accusation est juste remporte la partie.

Nom d’un Renard

23,90€ > Philibert

Enfin, le prix du jeu expert de l’année est remis à Terraforming Mars, un jeu de Jacob Fryxellus dans lequel l’homme a atteint Mars, mais doit désormais tout mettre en oeuvre pour rendre la planète rouge habitable. Pour cela, il faut créer une atmosphère, augmenter la température et faciliter la création d’eau liquide. Aux commandes de puissantes corporations, les joueurs vont devoir gérer leurs ressources et développer leurs installations pour atteindre les objectifs et remporter la partie.

Comme d’habitude, les jeux qui n’ont connu qu’une vie à travers les plateformes de financement participatif ne peuvent pas concourir à l’As d’Or-Jeu de l’Année. Dommage, on y aurait bien vu The 7th Continent en jeu expert.