Netflix achète les droits de l’Extreme Universe de Rob Liefeld (le papa de Deadpool)

Le site Deadline rapporte que Rob Liefeld, le père de Deadpool, vient de signer un contrat avec Netflix. Objet de l’accord : ni plus ni moins que des adaptations télévisuelles de l’Extreme Universe, un ensemble de super-héros créés par Rob Liefeld dans les années 90.

Avant de s’éloigner du monde des comics en 2012, Rob Liefeld a longtemps été l’un des créateurs les plus prolifiques des BD américaines. En dehors de Deadpool, qu’il a imaginé en 1991, de la super équipe X-Force, créée en 1992, il a aussi monté sa propre maison d’édition avec 6 autres artistes : Image Comics. C’est là qu’il a imaginé l’Extreme Universe, via le label Extreme Studios (désormais appelé Awesome Comics). L’occasion pour lui et ses comparses d’expérimenter plein de choses, avec plus ou moins de succès en fonction des artistes associés aux projets et des super-héros imaginés. Les nombreuses histoires qu’il a imaginées et les personnages qu’il a créés au sein d’Image Comics intéressent visiblement beaucoup Netflix, puisque l’artiste a signé un contrat à sept chiffres pour céder au diffuseur américain les droits sur les personnages de l’Extreme Universe. Et aux commandes du projet, on trouve Akiva Goldsman, qui a travaillé sur I, Robot, Da Vinci Code ou Je suis une légende.

>> Marvel : 17 films de super-héros passés au crible

« Netflix est devenu une part du quotidien pour moi et mes enfants », a déclaré Liefeld. « Sa programmation est la plus dynamique et la plus diversifiée que j’ai vue. Je suis plus que ravi et inspiré de donner vie à mon catalogue Extreme, grâce aux sorciers créatifs de Netflix. Ce qu’Akiva Goldsman a réalisé avec son art et sa narration à travers tous les médiums de notre industrie est un avantage absolu pour mes personnages. C’est un fan absolu de bande dessinée et travailler avec lui pour adapter Extreme Universe est stimulant. Son excellent travail sur Star Trek Discovery a impressionné les fans et faites-moi confiance si je vous dis que l’adaptation des Teen Titans qu’il produit va les faire exploser de joie. J’ai hâte de montrer au monde ce que nous avons en réserve. »

L’accord entre Netflix et Rob Liefeld porte sur un certain nombre de personnages et d’équipe de super-héros d’Image Comics, parmi lesquels on peut citer Bloodstrike, Bloodwulf, Nitro-Gen, Baboom ou encore Cybrid. En revanche, certaines créations manquent à l’appel, et pas des moindres, puisqu’il s’agit de Youngblood, Supreme et Glory (des comics davantage connus par les fans que ceux précédemment cités). Quoi qu’il en soit, Netflix rafle tout en matière de super-héros. Rappelons qu’en dehors de personnages Marvel comme Jessica Jones ou Daredevil, Netflix a récemment signé un gros contrat avec Mark Millar (Wanted, Kick-Ass, Kingsman, Civil War…) pour récupérer les droits de sa maison d’édition Millarworld.

>> Super-héros : quels comics faut-il avoir lus ?