Twitter distribue les punitions pour tweetdecking

Depuis février dernier, Twitter a renforcé son combat contre les spams et les robots. Sont visés les individus qui afficheraient un « contenu sensiblement similaire » entre plusieurs comptes afin d’augmenter leur visibilité de manière artificielle. Les responsables de la compagnie ont donc publié de nouvelles règles et ont clairement indiqué que les comptes des contrevenants seront suspendus, de manière temporaire ou définitive. Les premières sanctions viennent de tomber.

Des applications comme TweetDeck facilitent la gestion de plusieurs comptes. Tel un haut-parleur, elles permettent d’amplifier la portée d’un message. Pourtant, après la publication des nouvelles règlementations, Twitter a considérablement réduit les possibilités offertes à ces plateformes. Pour commencer, la compagnie a réprimé plusieurs robots. Ensuite, elle a interdit certaines pratiques comme le « Tweetdecking » qui consiste à retweeter ou envoyer des messages identiques à partir de plusieurs comptes.

Twitter a dû prendre ces dispositions après des révélations relatives à la campagne présidentielle américaine de 2016. Ainsi plus de 50 000 comptes liés à des organisations soutenues par la Russie ont été particulièrement actifs en envoyant des messages à près de 700 000 personnes.

>>> Lire aussi : Donald Trump peut-il bloquer des gens sur Twitter ? Un tribunal fédéral doit trancher.