Le télescope Kepler sera bientôt à court d’essence

Le télescope spatial Kepler est en orbite à environ 120 millions de kilomètres de la Terre depuis neuf ans. Grâce à lui, nous avons pu observer de nombreuses nouvelles étoiles et autres astres nous entourant, et nous lui devons la découverte de près de 5000 exoplanètes. La NASA vient d’annoncer que la sonde serait à court de carburant dans les prochains mois.

L’annonce n’est une surprise pour personne, car la durée de vie de l’appareil était, à la base, censée être de six ans. Le satellite, qui orbite autour du Soleil, utilise des panneaux solaires pour alimenter ses appareils électroniques, mais ses propulseurs, qui aident à orienter lesdits panneaux et les transmetteurs, ont besoin de carburant. D’ici quelques semaines, Kepler ne sera donc qu’un autre objet inerte à dériver dans l’espace.

La NASA n’abandonne cependant pas sa mission d’exploration spatiale, puisque Tess (Transiting Exoplanet Survey Satellite), le successeur de Kepler, sera lancé le 16 avril par un Falcon 9 de SpaceX.

>> À voir : Impressionnantes photos de l’espace

>> Plus : La NASA donne accès aux données de l’un de ses satellites