Switch : Nintendo travaillerait sur une version avec 8 Go de RAM

Alors qu’elle est sortie il y a tout juste un an, la Switch pourrait déjà connaître une mise à jour matérielle. C’est ce qu’en a déduit un utilisateur de la console de Nintendo en décortiquant le firmware 5.0.0 qui vient de fuiter.

Alors que Nintendo a affirmé haut et fort qu’aucune nouvelle édition de la Switch n’était en préparation, le géant nippon pourrait néanmoins proposer une petite upgrade matérielle de sa console dans les mois à venir. Nintendo envisagerait ainsi de mettre à jour sa Switch à l’aide d’un nouveau SoC, d’un nouveau PCB et d’une plus grosse quantité de RAM. C’est ce qui ressort d’une analyse effectuée par Mike Heskin, qui s’est penché sur le code du firmware 5.0 de la console. Il en ressort que le nouveau SoC aurait pour nom Mariko (en référence à l’ex-petite amie de Wolverine) et serait l’œuvre de Nvidia, qui l’appelle en interne T214. Mais la principale innovation pourrait venir du côté de la RAM : la console profiterait de 8 Go au lieu de 4 sur le modèle actuellement commercialisé.

On ignore encore si toutes ces mises à jour matérielles sont destinées à commercialiser une nouvelle édition de la console… Ou si elles permettront simplement de corriger certains bugs de la console, comme celui du bootrom (d’où la présence d’un nouveau SoC) et de supprimer les quelques ralentissements que la console connaît (d’où l’accroissement de la RAM).

Enfin, selon Mike Heskin, qui se base sur la dernière mise à jour de l’application de contrôle parental, le déploiement de ce firmware est imminent sur les consoles actuellement commercialisées.

>> Flashback (l’un des meilleurs jeux de tous les temps) revient sur Switch