Après les polémiques sur Facebook plusieurs marques quittent le réseau social

Épinglé pour avoir accédé aux messages et conversations téléphoniques de ses utilisateurs, Facebook est entré dans une spirale infernale. Les services tiers sont de plus en plus nombreux à abandonner leurs liens avec la plateforme de Mark Zuckerberg. Ce mouvement a commencé avec la polémique autour de Cambridge Analytica et s’est poursuivi avec la révélation de la surveillance massives des utilisateurs Android du réseau social.

Elon Musk a été le plus radical en supprimant complètement les pages Facebook de Tesla et SpaceX suite au challenge #deletefacebook lancé sur Twitter après l’explosion du scandale.

De son côté, Mozilla a stoppé ses campagnes publicitaires sur Facebook. Sur son blog, la fondation explique qu’elle reconsidérera sa décision lorsque Facebook aura revu sa politique de confidentialité et pris des mesures plus strictes quant à la manière dont les données des utilisateurs sont partagées.

>>> Utilisateurs d’Android : Facebook a recueilli vos contacts et conversations pendant des années

Même son de cloche chez Sonos. Le constructeur d’enceintes a aussi décidé de suspendre ses publicités de Facebook, Instagram, mais aussi de Google et Twitter.

Dans un communiqué, il explique que « les grandes plateformes numériques nous offrent d’incroyables opportunités pour personnaliser et contextualiser la publicité que nous vous livrons. Mais avec la puissance de ces capacités vient une grande responsabilité qui ne peut être négligée. C’est pourquoi – à partir de lundi – nous retirerons nos publicités de Facebook, Instagram, Google et Twitter pendant une semaine. »

Sonos effectuera aussi un don à RightsCon, une conférence sur les droits numériques. Une sorte de carte de bonne conscience qu’il n’exploitera pas plus avant. Une solution pécuniairement compréhensible lorsque Sonos dit que « nous avons trouvé que Facebook, Instagram et les autres plateformes en ligne sont incroyablement efficaces pour atteindre nos clients. » En définitive, « le geste que nous faisons cette semaine, bien que petit, vise à soutenir de manière significative la croissance d’un écosystème de sociétés qui travaillent uniquement pour le bien social en matière de technologie. »

>>> Comment se désinscrire de Facebook ?