Affluence très basse pour la première journée du championnat amateur d’Esport

L’ouverture du premier Championnat amateur d’Esport en Île-de-France avait lieu le weekend dernier à Poissy. Le groupe Webedia, créateur de ce circuit avec un budget de communication de 220 000 €, a enregistré un taux de participation très faible pour sa première journée. 

Le projet du Groupe Webedia est la mise en place d’un championnat eSport gratuit et ouvert aux amateurs. Aucune restriction en matière d’inscription, hommes, femmes, enfants pouvaient s’affronter sur FIFA ou Clash Royale. Les finalistes de ce grand championnat se retrouveront sur la grande scène de l’ESWC en octobre 2018 pour se disputer le titre de Champion d’Ile-de-France. Ce grand projet est subventionné par la région Île-de-France et 8 autres villes à hauteur de 340 000 €.

Des jeux grand public mais peu de public 

On connait les qualifiés de ce premier tour qualificatif pour FIFA et Clash Royale mais il n’y avait malheureusement pas foule pour les encourager. 500 participants pour cette première. De plus, on compte seulement l’inscription de deux candidates à la compétition féminine Clash Royale. L’espoir de Webedia, fondé sur la popularité d’un circuit amateur, est loin d’avoir répondu présent pour le moment.

Sur les réseaux sociaux et sur Internet, on constate l’absence d’information à propos de cet événement. Pour preuve, Webedia et Jeuxvidéos.com, un des partenaires de la compétition, n’ont pas communiqué depuis la première étape du circuit sur Poissy. Finalement, Webedia n’aura pas réussi à surfer sur la vague du succès de l’Esport pour cette première journée. Les choix des jeux FIFA et Clash Royale, sont peut être une des raisons de ce faible engouement. Très appréciés des joueurs occasionnels ils sont moins ancrés dans la culture eSport que les League of Legends et autres Overwatch.