ATTAC manifeste dans les Apple Store contre l’évasion fiscale

Le tribunal de grande instance a débouté la firme Apple, qui souhaitait interdire à l’association altermondialiste Attac de pénétrer dans ses locaux alors que celle-ci multipliait les actions contre le géant américain.

Attac est un groupe de militants français qui ne cesse de mener des opérations à l’encontre d’Apple pour que ce dernier paye sa dette de plusieurs milliards d’euros d’impôts que lui réclame l’Union européenne. Leur première intervention s’est déroulée dans l’Apple Store Opéra à Paris, début novembre, lors de la sortie de l’iPhone X. ATTAC dénonçait ainsi «10 ans d’évasion fiscale » ayant « permis à Apple d’accumuler plus de 230 milliards de dollars » de trésorerie. L’action consistait à jeter des pommes devant le magasin et brandir des pancartes disant « Apple, payez vos impôts ». Le fait qu’Apple ait perdu son procès, ouvre la porte au groupe Attac pour multiplier les actions de ce type. 

Ce week-end, les activistes ont renouvelé pacifiquement leurs opérations en occupant les sites de l’Apple Store Opéra (Paris) et d’Aix-en-Provence pour simuler un « meurtre » dans le but de symboliser « les victimes de l’évasion fiscale. »

« Le message que nous voulons faire passer est que nous sommes tous victimes de l’évasion fiscale, car une toute petite minorité échappe à l’impôt alors que la majorité des Français non seulement paye ses impôts, mais voit le service public se dégrader ». L’association altermondialiste estime que « l’évasion fiscale, c’est 60 à 80 milliards d’euros en moins dans les caisses de l’État par an ».