Apple réduit déjà ses commandes pour son HomePod

Selon un rapport de Bloomberg, Apple revoit à la baisse ses prévisions de vente pour son HomePod. Malgré une forte vente lors de sa sortie, Apple a connu la nécessité de réduire ses commandes auprès d’un de ses fournisseurs, Inventec Corporation. La part de marché d’Apple sur les ventes d’enceintes intelligentes, dans les premières semaines d’exploitation, représentait un tiers des enceintes vendues aux États-Unis avec ses précommandes, mais elle a rapidement connu une chute. Les informations issues de l’étude de marché sont très claires pour Bloomberg :

« Au cours des 10 premières semaines de ventes de HomePod, Apple a enregistré 10% du marché des enceintes intelligentes, contre 73% pour les appareils Echo d’Amazon et 14% pour Google Home, selon Slice Intelligence. Trois semaines après le lancement, les ventes hebdomadaires du HomePod ont glissé en moyenne de 4% dans la catégorie des haut-parleurs intelligents ».

Pour le moment, la conception des enceintes intelligentes n’est pas le point fort d’Apple. De plus, la concurrence avec Amazon et Google, avec respectivement les enceintes Echo et Google Home, ne permet pas de rivaliser en matière de performances techniques. Siri, l’intelligence artificielle d’Apple intégrée dans le HomePod, s’essouffle depuis un long moment par rapport à l’IA de l’Assistant Google et Alexa d’Amazon.

Avec ses efforts récents d’investissements et de recrutement pour Siri, Apple ne s’avoue pas vaincu pour la lutte sur le nouveau marché d’enceintes intelligentes. Il peut encore apporter de nombreuses fonctionnalités dans le futur et donc revoir ses ventes à la hausse.