Un monospace Waymo impliqué dans un accident

Le vendredi 4 mai, un monospace autonome de Waymo a été victime d’un accident de la route à Chandler (Arizona, États-Unis). Selon la police locale, ce Chrysler Pacifica n’était pas en tort dans ce malheureux incident.


Waymo a publié une vidéo de l’accident. Elle montre une Honda Civic grise déviant vers la gauche pour éviter de heurter une troisième voiture qui a grillé un feu rouge. Elle a ensuite viré au-dessus de la médiane, s’est retrouvée dans les voies suivantes et s’est écrasée sur le prototype. Celui-ci « se trouvait au mauvais endroit, au mauvais moment », explique Seth Tyler, un porte-parole de la police de Chandler, à nos confrères de Wired.

Le monospace respectait bel et bien la limite de vitesse d’environ 70 km/h, il était également en mode manuel au moment de l’accident. Fort heureusement, malgré l’ampleur de la collision, le pilote d’essai n’a pas été gravement blessé. Cependant, les données disponibles ne permettent pas d’affirmer que le prototype aurait pu détecter la Honda Civic et éviter la collision s’il avait été en mode autonome.

Malgré cet accident, Waymo ne pense pas suspendre ses essais. Elle a annoncé en novembre qu’il projetait de passer à l’étape suivante. Son employé sera assis à l’arrière, sur le siège passager, tandis que la voiture roulera totalement en mode autonome. Par ailleurs, l’état de l’Arizona lui a octroyé en janvier le statut de compagnie de transport, elle pourra alors facturer ses services. Les clients appelleront le véhicule avec l’application Waymo. On peut dire que la firme américaine a eu plus de chance qu’Uber dont la voiture autonome a tué une piétonne.

>>> Uber a conclu un arrangement amiable avec la famille de sa victime

Les détails de l’accident