Le FBI va enquêter sur Cambridge Analytica

Même si Cambridge Analytica a fermé ses portes, les enquêtes continuent. Maintenant, le FBI et le Département de la Justice souhaitent mieux comprendre les transactions financières et la méthode utilisée par la compagnie.

Selon le New York Times, les autorités ont interrogé les anciens employés de l’entreprise et les banques qui ont géré ses affaires au cours des dernières années. Ils ont également contacté Facebook, mais le géant des réseaux sociaux n’a pas accepté de dévoiler la teneur de leur discussion aux journalistes.

Cambridge Analytica a assuré la campagne numérique de Trump

Les enquêteurs ont parlé à Christopher Wylie, le lanceur d’alerte qui a révélé l’existence de l’application « thisisyourdigitallife », elle a recueilli des données auprès de plus de 50 millions d’utilisateurs. Cambridge Analytica a ensuite employé ses techniques de modélisation pour établir les profils de chaque individu. Grâce à ce travail, elle a pu mener une campagne ciblée sur le monde numérique, une stratégie qui a contribué à la victoire de Donald Trump à la présidentielle de 2016.

Justement, les informations disponibles ne permettent pas de trancher si l’enquête réalisée par le Département de la justice est une procédure à part ou fait partie de celle menée par Robert S. Mueller III qui essaie de déterminer si la Russie aurait influencé, d’une manière ou d’une autre, les résultats des élections de 2016. Même si l’enquête vient de commencer, les premiers éléments indiquent une implication de personnes haut placées.

>>> Cambridge Analytica ferme ses bureaux et se déclare en faillite