USA : des plaques d’immatriculation pour les drones ?

Selon les informations publiées par Bloomerg,  ce projet de loi a été déposé au début de ce mois. Il « exigerait que les propriétaires de petits aéronefs sans pilote affichent l’identificateur unique attribué par la FAA sur une surface externe du drone« . Autrement dit, au cas où il sera promulgué, les utilisateurs n’auront plus le droit de cacher ce numéro.

Actuellement, les propriétaires peuvent l’inscrire à l’intérieur du compartiment de la batterie ou sur le fuselage interne des petits engins. Interrogé à ce propos lors d’un évènement officiel, Dan Elwell n’a pas fourni le moindre détail. Sa réponse fut brève : « nous devons avoir l’assurance que tout drone, tout aéronef sans pilote, opérant dans l’espace aérien contrôlé est identifiable et traçable. « 

Renforcer la sécurité aérienne

Les autorités tentent depuis longtemps de mieux contrôler les drones, ils ont été impliqués dans des crashes et les préoccupations relatives à une éventuelle attaque terroriste continuent à augmenter. À la fin de l’année dernière, le gouvernement a demandé aux personnes ayant un aéronef pesant entre 200 gr et 24 kg d’enregistrer leurs appareils auprès de l’Aviation fédérale. L’ONU prévoit même de lancer un registre mondial. La Maison-Blanche a également évoqué la possibilité de permettre aux forces de l’ordre de traquer et d’abattre des drones civils.

>>> Comparatif drones : comment choisir ? Lequel acheter ?