Google améliore Traduction à coup de machine neuronale

Vous l’avez peut-être déjà constaté. Les traductions proposées par Google Traduction sur iOS et Android sont plus précises lorsque vous êtes connectés à Internet. Même s’il est possible de télécharger des modules de langue pour une utilisation hors-ligne, ceux-ci ne sont pas souvent satisfaisants, car ils fonctionnent à la manière d’un catalogue d’expression, une technique éprouvée, mais frustrante dans la plupart des situations.

Google a déployé aujourd’hui sa technologie de traduction neuronale automatique pour les modules de langue hors ligne. Plus de cinquante langues sont concernées par ce changement. On trouvera parmi elles le français, l’arabe, le chinois, l’allemand, l’espéranto, le vietnamien ou encore l’ourdou.

Alors que cette technologie est utilisée sur les serveurs de Google Traduction depuis un certain temps déjà, les progrès technologiques et les performances toujours plus grandes des processeurs de nos smartphones ont rendu possibles la compression et l’intégration de ces « machines neuronales ». Ainsi la taille moyenne d’un de ces modules de langue oscille entre 30 et 40 Mo.

>> À lire : Le plein d’idées cadeaux high-tech pour la Fête des pères 2018
>> Plus : Le Pixel 3 XL de Google aura bien une encoche, la preuve en images