Windows 10 : finies les galères de mise à jour grâce l’IA ?

Microsoft a utilisé l’intelligence artificielle pour optimiser le déploiement de Windows 10 April 2018 update. Le processus est à la fois plus rapide et connait moins de bug.

Microsoft a ciblé en premier lieu les dispositifs ayant eu une « expérience de mise à jour positive« , elle a également continué à enrichir ses modèles. Les premiers résultats sont « très positifs ». Plus de 250 millions de machines ont déjà reçu la mise à jour, ce qui est particulièrement rapide comparé aux versions précédentes. La firme de Redmond a constaté « une augmentation du taux de satisfaction, une diminution des problèmes connus et une diminution des appels« .

Microsoft a adopté une nouvelle approche

Lorsque l’IA, le feed-back ou les données disponibles soulignent la probabilité d’un bug, l’équipe de Microsoft s’est ajusté rapidement en bloquant la mise à jour. Elle a ensuite mené une enquête approfondie pour déterminer les origines du problème. Une fois celle-ci résolue, elle a relancé le déploiement.

Au cas où les soucis surviennent après l’installation effective de la nouvelle version, la firme de Redmond a intensifié sa communication sur les forums. Grâce à cet effort, un problème d’écran noir fut résolu en moins de 72 heures. Un élément du bouclier d’Avast était entré en conflit avec la mise à jour. Le lancement d’un correctif a résolu ce bug.

Microsoft souligne également les améliorations apportées par Windows 2018 April Update. On peut citer entre autres une réduction des problèmes relatifs à la stabilité, un processus plus rapide en divisant par deux le temps de mise à jour hors ligne et une diminution des soucis  de stabilité du système d’exploitation et des pilotes.

>>> Windows 10 : toutes les nouveautés de l’April Update (Redstone 4)