L’Ohio teste des drones pour contrôler le trafic sur ses autoroutes

L’état étasunien de l’Ohio pourra bientôt se passer de ses inefficaces caméras fixes et de ses coûteux hélicoptères pour contrôler le trafic routier. L’université de l’Ohio est en train de mettre au point un système de contrôle des routes par drones pilotés par des agents restés au sol.

Ces drones pourront se déplacer sur le tronçon de 56 kilomètres séparant les villes de Dublin et East Liberty. En plus de recueillir nombre de données sur l’état du trafic et de signaler les accidents, les engins transmettront ces informations instantanément au centre fédéral de gestion du trafic. Cette procédure devrait permettre d’accélérer la vitesse d’intervention des autorités et assurer la sécurité et la fluidité de la circulation.

L’expérience, en préparation depuis trois ans, débutera officiellement le 1er juillet avec un budget initial de 5,9 millions de dollars. Selon ses concepteurs, au-delà d’aider à réguler la circulation, cette initiative encouragera le développement des voitures autonomes connectées. Celles-ci pourront, par exemple, choisir un nouvel itinéraire en fonction des infos transmises en temps réel par les drones. Ces essais seront aussi l’occasion idéale pour les autorités et la FAA, l’agence qui régule le trafic aérien aux États-Unis, d’adapter les règles de vol des drones au-dessus des agglomérations et renforcer la sécurité d’un espace aérien de plus en plus dense.

>> À lire : Comparatif drones : comment choisir ? Lequel acheter ?
>> Plus : La Chine va équiper toutes ses voitures en puces RFID