5G Bouygues Télécom : des tests grandeur nature avant le lancement en 2020

Bouygues Télécom vient de lancer ses tests grandeur nature sur la 5G. Deux zones d’essai ont ainsi été inaugurées le 3 juillet dans la région bordelaise.

©PROKārlis Dambrāns (CC BY 2.0)

Jusqu’alors, la 5G n’a été mise à l’épreuve qu’en laboratoire, en France tout du moins. Désormais, les ingénieurs vont pouvoir bénéficier de résultats pratiques avec des antennes installées dans le paysage urbain.

Les journalistes qui ont pu assister à ce premier déploiement ont suivi quelques expériences qui mettent à profit les propriétés de la 5G. Piloter une petite voiture à distance permet d’apprécier la faible latence du réseau. Observer dix téléviseurs diffusant en direct, en 4K et à partir d’une seule connexion les signaux d’autant de caméras installées sur le toit d’une camionnette matérialise l’énorme débit prodigué par la 5G.

>>> Les tests de 5G en condition réelle de Qualcomm vendent du rêve

En pratique, Bouygues Télécom avance un débit montant de 250 Mbit/s et de 2,3 Gbit/s en descendant. À noter que ces résultats sont obtenus sur un réseau temporaire, l’Arcep ayant autorisé les opérateurs à effectuer leurs tests sur le réseau 4G (sur 100 MHz dans la bande 3,5 GHz). Il faut donc s’attendre à de bien meilleurs débits et latence sur un réseau 5G dédié. Celui-ci ne pourra être opérationnel tout de suite « les équipementiers ne seront pas capables de nous fournir du matériel avant 18 à 24 mois », explique Jean-Paul Arzel, directeur du réseau de Bouygues Telecom, à nos confrères de 01net.com.

Il ne faut pas s’attendre à une commercialisation de la 5G avant 2020, date à laquelle les fréquences seront attribuées aux différents acteurs de la téléphonie. Côté adoption, le PDG de Bouygues Telecom, Olivier Roussat, table sur 40 % en 2025, comme le rapporte 01net.com.

>>> Le OnePlus 7 sera compatible 5G à sa sortie en 2019