Microsoft plancherait sur un nouveau système d’exploitation

Selon l’entreprise Synaptics, spécialisée dans la biométrie, Microsoft travaillerait sur un nouveau système d’exploitation. Windows 10 aurait-il trouvé un successeur ou bien…?

Synaptics vient d’annoncer la mise en route d’un projet d’authentification biométrique de haut niveau : le capteur FS7600, qui œuvre de manière totalement isolée par rapport aux matériels et logiciels installés. Jusqu’ici, rien de révolutionnaire pour l’entreprise, puisque le tactile et la biométrie sont ses domaines de prédilection depuis des années (on lui doit notamment le premier pavé tactile en 1992 et le premier téléphone avec écran tactile en 2007). Dans le même temps, Synaptics déclare travailler de concert avec AMD sur cette technologie, et notamment en exploitant la plateforme mobile Ryzen du fondeur. Mais il y a encore plus intéressant. Microsoft serait aussi dans la partie et plancherait actuellement sur un nouveau système d’exploitation, qui ne serait pas une simple mise à jour de Windows 10 :

« Synaptics Incorporated annonce aujourd’hui une initiative commune centrée sur la création d’une nouvelle référence en matière d’authentification biométrique hautement sécurisée pour les ordinateurs portables professionnels / grand public basés sur la plateforme AMD Ryzen Mobile de nouvelle génération et la prochaine génération du système d’exploitation de Microsoft. La collaboration apporte un nouveau niveau de sécurité aux ordinateurs portables basés sur AMD en exploitant la technologie de capteur d’empreintes digitales FS7600 Match-in-Sensor de Synaptics avec les puissants processeurs AMD Ryzen Mobile et le futur OS biométrique de Microsoft intégrant Windows Hello. »

>> Windows 10 : le top des trucs et astuces

Si Microsoft n’a pas encore communiqué sur cet OS, il pourrait peut-être s’agir de Polaris, un projet à propos duquel quelques informations avaient circulé en début d’années, comme le fait remarquer le site Windows Central. Cet OS encore bien mystérieux, serait dédié aux ordinateurs de bureau, aux portables et aux machines deux-en-une. Comme Windows 10, en somme ? Pas tout à fait : l’OS reposerait essentiellement sur des applications UWP, mais permettrait malgré tout d’exécuter des applications Win32 à l’aide d’un mode de virtualisation. Microsoft ayant pour ambition de sortir Polaris en 2019, l’OS de prochaine génération de Microsoft évoqué par Synaptics pourrait être celui-là. On espère maintenant que la conférence Microsoft Inspire, qui se déroulera du 15 au 19 juillet à Las Vegas, sera l’occasion d’en apprendre un peu plus sur ce système d’exploitation.