Blue Origin : le tour en fusée, c’est 200 000$ minimum

Un employé de Blue Origin, ayant une connaissance directe du plan de tarification, a déclaré que l’entreprise commencera à vendre les billets entre 200 000 $ et 300 000 $. Une deuxième personne a également affirmé que les tickets coûteraient au moins 200 000$. Bien entendu, les deux ont parlé sous le couvert d’anonymat. Les responsables de la compagnie n’ont pas répondu aux questions de Reuters. Au mois de mai, M. Bezos a souligné qu’ils n’avaient pas encore fixé le prix. En tout cas, ils espèrent commencer les tests de vol habité afin de lancer la vente de billets dès l’année prochaine.

Une course à la rentabilité

Blue Origin, Virgin Galactic et Space X souhaitent démocratiser le tourisme spatial. Sans avoir fixé la date du premier vol, Virgin Galactic affirme qu’elle a déjà écoulé 650 billets coutant 250.000 dollars chacun. Les trois sociétés cherchent à réduire le coût des vols en développant des engins spatiaux réutilisables. Autrement dit, les charges baisseront à mesure que la fréquence des voyages augmente.

Bien que Blue Origin n’ait pas divulgué ses coûts d’exploitation, Marco Caceres, analyste en aérospatiale de Teal Group, a estimé que chaque voyage coûterait aux alentours de 10 millions de dollars. Avec six passagers, l’entreprise va perdre des millions de dollars par lancement, du moins au début.

Rappelons que le New Shepard transportera ses passagers à plus de 100 km d’altitude. Ils passeront quelques minutes en apesanteur et pourront apprécier la courbure de la Terre avant que la capsule ne revienne. Selon Blue Origin, les six fenêtres d’observation sont plus hautes que celles d’un Boeing 747 Jetliner.

>>> Virgin Galactic va implanter une base de lancement spatial en Italie