Un employé espion chez Apple arrêté

Les procureurs fédéraux accusent Xiaolang Zhang Zhang, un ancien employé de la marque à la pomme, d’avoir volé des secrets relatifs à un projet de conduite autonome. Il a tenté de les emporter avec lui pour son nouveau poste dans une startup chinoise. Zhang travaillait sur ce projet depuis 2015. D’après les informations fournies par le FBI, il a « conçu et testé des circuits imprimés pour analyser les données des capteurs« . Mais à la fin du mois d’avril, il a informé son superviseur qu’il démissionnait, qu’il déménageait en Chine pour se rapprocher de sa mère et qu’il accepterait un emploi dans une startup chinoise.

Il a téléchargé de nombreux documents

Le superviseur pensait que Zhang avait été « évasif » pendant cette conversation, il avait alors demandé à l’équipe de sécurité de se pencher sur la question. Ils avaient découvert que les activités de l’employé sur le réseau avaient augmenté « de manière exponentielle » les jours précédant l’annonce de son départ.

D’après le FBI, il a téléchargé de nombreux documents et les a transférés sur le portable de sa femme. Les informations étaient surtout techniques, des schémas, des matériaux de référence et des rapports. Les autorités affirment que Zhang a reconnu avoir « retiré des éléments » du campus d’Apple, y compris « deux circuits imprimés et un serveur Linux du labo hardware« .

Le FBI affirme également que 2 700 employés ont accès à une ou plusieurs bases de données confidentielles liées au projet de véhicule autonome. On attend maintenant la suite de cette plainte pour espionnage industriel.

>>> Le saboteur de Tesla se présente comme un lanceur d’alerte