L’IA de EA Sports avait (encore) raison, la France a bien remporté la Coupe du monde

Retour sur une prédiction que nous vous relayions avant le début de la Coupe du monde de football. Selon EA Sports, des simulations lancées dans FIFA 18 prédisaient la victoire finale de l’équipe de France.

>> [Amazon Prime Day] Amazon sort ses plus belles promos

Même si l’adversaire du jour et le score sont faux (l’IA d’EA avait prévu une victoire 5-4 aux tirs au but contre l’Allemagne), le résultat reste le même, les Bleus sont devenus champions du monde. EA Sports peut donc se targuer d’avoir correctement prévu les vainqueurs de la plus grosse compétition sportive au monde deux fois d’affilée. La compagnie est aussi prompte à souligner que ses prédictions étaient correctes neuf fois sur les treize derniers championnats de football américain.

Electronic Arts ne s’arrête pas en si bon chemin et nous présente des statistiques concernant l’utilisation de FIFA 18 au cours de l’événement. Apparemment, entre deux matchs de foot, fans et supporters ont donc joué… au foot. 406 millions de matchs virtuels, un milliard de buts marqués. L’équipe favorite des joueurs fut le Brésil, avec 170 millions de matchs, talonné par la France, avec 153 millions de matchs. Dans le virtuel comme en réalité, c’est l’équipe française qui a remporté le plus de matchs, avec 248 000 victoires. Si les statisticiens d’EA Sports s’étaient fiés à la version mobile de FIFA 18, c’est le Brésil qui aurait été annoncé comme favori de la compétition, puisque c’est la nation qui a marqué le plus de buts sur FIFA pour Android et iOS.

>> À lire : Xbox One X : on craque ou pas pour la console 4K de Microsoft ?