Chroniques des vampires d’Anne Rice : Hulu se charge de l’adaptation TV

Comptant pas moins de 12 romans (et bientôt un 13e), la saga des Chroniques des vampires d’Anne Rice va bientôt avoir droit à sa série TV.

Ça y est : le projet d’adaptation des Chroniques des vampires en série TV est entériné. Et C’est Hulu, à qui l’on doit The Handmaid’s Tale ou Runaways, qui se chargera de produire et de diffuser la série.

La saga des Chroniques des vampires a débuté en 1976 avec Entretien avec un vampire, qui s’est écoulé à 8 millions d’exemplaires à travers le monde. Depuis le premier roman, l’univers des vampires d’Anne Rice s’est largement étoffé, et l’on recense désormais 12 opus, le 13e devant paraître en octobre 2018. Et cela sans compter la Saga des sorcières Mayfair, qui se déroule dans le même univers que les Chroniques des vampires, puisque les personnages s’y sont déjà rencontrés à trois reprises. Bref, il y avait amplement matière à développer une série TV.

Voilà deux ans que l’on en parlait, et c’est finalement Hulu qui a réussi à mener à terme les négociations : la saga des Chroniques des vampires d’Anne Rice va donc être adaptée par le diffuseur américain. Le projet est chapeauté par la célèbre écrivaine et son fils Christopher Rice, lequel a tweeté la couverture du script du premier épisode, intitulé « Wolf Killer ». On ignore encore combien d’épisodes vont être réalisés, mais Anne Rice a promis sur Twitter davantage d’informations dans les prochaines semaines. Christopher Rice a par ailleurs laissé entendre sur Twitter que la série ne serait pas l’exclusivité de Hulu US, et qu’elle pourrait être diffusée dans d’autres pays.

Pour mémoire, Entretien avec un vampire a déjà eu droit à une adaptation, mais cinématographique uniquement. Celle-ci date de 1994 et met en scène Tom Cruise, Brad Pitt, Kirsten Dunst, Antonio Banderas et Christian Slater. Un autre film, La Reine des damnés, lui a succédé en 2002. Reste maintenant à espérer que la série TV restitue de manière plus fidèle l’univers d’Anne Rice que ce dernier, qui a fait un véritable flop et qui n’était pas franchement réussi, il faut bien l’avouer.