Facebook teste son appli de rencontre sur ses employés

La phase de test permet de détecter les bugs et de vérifier l’attrait de l’interface utilisateur. Facebook n’a pas encore précisé le début des tests publics.

Le projet de Facebook avance. Deux mois après l’annonce effectuée lors de la conférence des développeurs F8, l’entreprise réalise un test en interne pour son application de rencontre. Jane Manchun Wong, une chercheuse indépendante, a découvert cette nouvelle fonctionnalité en parcourant les codes sources.

Ses captures d’écran montrent comment s’inscrire à l’application. Le site demande des informations comme le sexe, le lieu de résidence ou encore les profils de gens auxquels la personne s’intéresse. Jane Manchun Wong a ainsi pu remplir son formulaire, mais n’a pas pu finaliser la procédure.

Facebook bouleverse déjà le marché

D’après les précisions fournies par le géant des réseaux sociaux, le test est réservé aux employés américains volontaires. L’objectif est de surtout chercher à déterminer si l’application fonctionne correctement et non de favoriser la romance entre collègues. La compagnie a également demandé à ses équipes d’utiliser de fausses données.

La réalisation de tests en interne ne signifie pas toujours que ces fonctionnalités arriveront sur le marché. Toutefois, le projet de Facebook bouleverse déjà le marché. Par exemple, le jour où la firme de Menlo Park a officialisé ses intentions, l’action de Match Group, qui possède des applications de rencontres populaires, dont OKCupid et Tinder, a plongé de 17 %.

>>> Facebook va proposer un concours de chant avec Talent Show sur mobile