L’Anne Frank Center demande à Facebook de supprimer les pages négationnistes

L’Anne Frank Center for Mutual Respect interpelle Facebook sur la présence de pages ne reconnaissant pas l’Holocauste sur la plateforme. Elle a lancé une pétition demandant leur suppression sur le site Change.org : « Quand ces pages répandent des mensonges et des contrevérités, c’est de la haine voilée et de l’antisémitisme conçus pour jeter le doute sur les faits« . Elle a recueilli plus de 100 000 signatures depuis sa mise en ligne. Les auteurs insistent sur la différence entre la libre expression et la diffusion de fausses informations et de mensonges.

Facebook a pris de nombreuses mesures pour lutter contre les fake news, tout en laissant certaines pages sur sa plateforme. Interrogé sur la présence de certains groupes comme InfoWars et Sandy Hook, le boss de la compagnie a répondu que tant qu’ils ne dénigrent pas quelqu’un directement, ils pourront afficher leurs contenus, « même si les gens peuvent être en désaccord ou le trouver offensant. »

Par ailleurs, il a estimé que les négationnistes de l’Holocauste n’ont pas l’intention de déformer l’histoire. Plus tard, il est revenu sur ces déclarations en annonçant qu’il n’avait jamais eu l’intention de les défendre. Reste maintenant à savoir s’il irait jusqu’à supprimer leurs pages.

>>> Facebook teste une nouvelle méthode pour lutter contre les fake news